Rechercher
  • L'équipe de PNI

Laissons marcher nos enfants pieds nus

À un rythme moyen d’environ 6 000 à 7000 pas par jour, nos pieds suivent leur chemin sans notre attention. Pourtant, lorsqu’un problème de pied apparait, le reste de notre corps s’en trouve affecté.


Nos deux pieds contiennent le quart de tous les os du corps humain. Nous avons 26 os, 20 muscles, 16 articulations et 107 ligaments, et que dire du réseau nerveux de nos pieds ! Véritable autoroute,notre voute plantaire renferme plus de 7200 terminaisons nerveuses, alors pourquoi ne pas la renforcer ou la travailler ?



Un des avantages de laisser nos enfants marcher pieds nus est le renforcement des pieds et de la partie inférieure de la jambe.


De plus, marcher pieds nus améliore la proprioception. Cela nous permet de détecter de façon consciente ou non, la position de nos articulations dans l’espace. La proprioception est parfois considérée comme un sixième senspour mieux se repérer dans l’espace et se mouvoir de manière avisée et adaptée à l’environnement. Grâce à cette sensation, nous connaissons la position de chacun de nos membres les uns par rapport aux autres. Si vous fermez les yeux, c’est grâce à la proprioception que vous pouvez toucher votre nez du bout du doigt. Elle nous permet aussi de garder l’équilibre lors des changements d’appuis, de courir sans regarder nos pieds ou de nous maintenir sur une jambe. Sans son aide, nous ne serions que des pantins désarticulés !


Quand nous sommes pieds nus, nous sommes plus efficaces pour bouger, courir et nous équilibrer. Nous nous adaptons plus rapidement à la matière du sol sous nos pieds, notamment les terrains irréguliers.


La marche pieds nus des jeunes enfants favorise le développement du système nerveux et du cerveau. En effet, cela permet de stimuler le développement sensoriel (sens du toucher) et vestibulaire (sensation de mouvement et de l’équilibre).


Un autre avantage de la marche pieds nus est de favoriser une posture, un renforcement de notre musculature. Cela a pris 4 millions d’années à l’Homme pour façonner et perfectionner un pied totalement adapté à son environnement et à son utilité. Cependant, depuis quelques milliers d’années, à cause d’un outil artificiel qu’est la chaussure, notre pied a été perverti. Cette répercussion interfère dans notre efficacité et notre précision, en augmentant les contraintes et les tensions inutiles, en limitant nos mouvements du talon aux orteils et le développement optimal du pied.





Lors d’une entorse de la cheville, même très légère, notre proprioception est lésée.

Elle fait appel à nos récepteurs proprioceptifs. Ces récepteurs émettant l’information de notre position sont appelés propriocepteurs et sont situés dans les muscles, les tendons, la peau, les ligaments et les os. Ils transmettent au système nerveux des renseignements, permettant d’adapter la posture pour maintenir un bon équilibre. Ils sont un peu les GPS de notre corps !


Même si vous parvenez à reprendre le sport sans douleur, vous vous « sentez » moins bien sur vos appuis. Il faut systématiquement rééduquer la proprioception pour éviter les entorses à répétition. Après chaque traumatisme musculaire ou articulaire, elle se dégrade un peu plus.


Mais pourquoi alors attendre la blessure pour améliorer notre proprioception et notre musculature ? L’idéal est de la travailler de manière préventive.


Pourquoi faire compliquer, quand on peut faire simple ?

Laissons nos enfants marcher pieds nus !


3,860 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
 

09 50 92 43 83

1 Rue Linus-Carl-Pauling, 76130 Mont-Saint-Aignan, France

  • Google Places
  • Facebook
  • Instagram

©2020 par Physio Normandie Iso. Créé avec Wix.com